Direction le Grand Palais pour aller voir l’exposition Kupka, du nom d’un artiste d’origine tchèque, Frantisek Kupka. Artiste peu connu du grand public français, en tout cas de moi.

Et là, un vrai coup de foudre, pour l’expo et pour l’artiste !
Une exposition très bien faite, pour comprendre le parcours de Kupka, du symbolisme à l’illustration de presse, au travail de la couleur par plan, à la peinture non figurative, et à la peinture abstraite.

Un artiste qui s’est initié à la philosophie, la littérature, l’histoire naturelle, et les sciences occultes… avec une vision de l’humanité qui va transparaître dans ses œuvres.

Méditation.

Des toiles plus classiques avec un effet de lumière, grâce aux rayons de soleil par petites touches sur les robes des jeunes femmes…

Le bibliomane.

Des œuvres qui me font aussi penser aux BD de Moëbius…

Des illustrations…

Quelques portraits où la couleur montre déjà son importance…

Et puis, le manifeste : Grand nu, Plans par couleurs. Cette toile est exposée au Salon d’automne en 1911, précédant son passage au non-figuratif…

… puis vers l’abstrait.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Et une dernière œuvre… Chacun peut y voir ce qu’il veut. Pour ma part, j’y vois un papillon qui part dans l’espace infini. A vous d’imaginer !

Coup de cœur : l’une des plus belles expositions vues ces derniers mois. Peu de monde, du recul pour voir les œuvres, et des explications vraiment intéressantes.
A voir jusqu’au 30 juillet : https://www.grandpalais.fr/fr/evenement/kupka

 

Publicités